• AS Douanes
  • AS Kourittenga
  • AS Police
  • AS SONABEL
  • ASEC Koudougou
  • ASF Bobo-Dioulasso
  • ASFA/Yennenga
  • Etoile Filante Ouagadougou
  • Kiko FC
  • Racing Club Bobo-Dioulasso
  • Rail Club du Kadiogo
  • Royal FC
  • Salitas FC
  • SC Majestic
  • US des Forces Armées
  • Vitesse FC
Ligue 1 Lonab
Data Sports Group Logo
Fasotalents
2021-11-11 

Le point sur les internationaux

Le 12 et 16 novembre, le Burkina disputera ses deux derniers matchs de la phase de poule pour la qualification à la coupe du monde 2022. Les Étalons y affronteront d’abord le Niger puis l’Algérie pour, l’on espère, la grande finale du groupe. Pour l’occasion Kamou Malo nous a difficilement concocté une liste de 27 joueurs, tant les blessés sont nombreux. L’occasion pour nous de faire un petit bilan du début de saison de nos internationaux…

 

Les gardiens :

Initialement prévu avec trois gardiens, l’incertitude qui plane autours de la disponibilité d’Hervé Koffi a poussé Kamou a rappelé un quatrième gardien. Hervé Koffi fait bien parti du groupe mais des doutes planent sur sa participation aux matchs, puisqu’il arrive blesser de Charleroi. Car, après une série de prêt et un désaccord sur son avenir au sein du club lillois, c’est en Belgique que Koffi réalise exploit sur exploit. Transféré définitivement à Charleroi, il réalise un début de saison parfait et s’affiche comme le meilleur joueur de son équipe. Pour le suppléer, Soufiane Farid Ouédraogo est une nouvelle fois appelé. Pourtant l’ex-portier de l’USFA n’apparait dans aucun club en ce début saison. Le troisième gardien sera Kilian Nikiéma dont le cœur balance encore entre la sélection Burkinabé et Hollandaise (son pays de naissance). Le jeune portier dispute un match sur deux au sein de l’équipe U21 de ADO au Pays-Bas. Enfin le vétéran du RCK Aboubacar Sawadogo, initialement non convoqué par Malo, rejoindra bien le groupe.

 

La défense :

En défense, Edmond Tapsoba fait son grand retour et devrait de nouveau être associé à Issouf Dayo pour reconstituer la charnière habituelle. Blessé pendant trois mois (une déchirure à un ligament de la cheville), Edmond a retrouvé les terrains de foot depuis octobre dernier. De nouveau titulaire au sein du Bayer Leverkusen, il retrouve à petit le rythme de la compétition. Son coéquipier Issouf Dayo lui continu sa route pour le club marocain du Renaissance Berkane, avec lequel il a prolonger son contrat jusqu’en 2023. Toujours titulaire indiscutable, il se paye le luxe d’avoir déjà inscrit deux buts en ce début de saison. Un championnat marocain aussi fréquenté cette saison par l’ex prodige de Rahimo : Soumaila Ouattara. Si l’on a peu de chance de voir le défenseur central dans le 11 de départ du Burkina, il l’est toutes les semaines dans celui du Fus Rabat, sont nouveau club. Toujours au même poste et toujours dans ce même championnat marocain, on retrouve Patrick Malo. Titulaire indiscutable pour la deuxième saison consécutive dans le club d’Agadir, Patrick enchaîne les bonnes performances. Kamou Malo pourra compter sur sa polyvalence qui lui permet d’évoluer aussi sur un côté de la défense, voir même au milieu de terrain. Herman Nikiéma sera lui un des deux représentant du Fasofoot dans cette sélection. Le joueur de Salitas, répondra présent pour parer à une quelconque défaillance au centre ou sur le côté gauche de la défense. Enfin, le jeune prodige de Vitesse Nasser Djiga boucle cette liste pléthorique de défenseurs centraux. Transféré cette saison au club suisse du FC Bâle, Nasser a vu son début de saison entacher d’une vilaine blessure à la cheville. De retour sur les terrains depuis septembre, il vient tout juste d’enchaîner les quatre dernières rencontres comme titulaires. De bon augure pour la suite.

Le poste de latéral droit semble lui promis à Issa Kaboré. Tantôt arrière droit, tantôt piston droit, Issa dispute la quasi-totalité des matchs de ligue 1 au sein de sa formation troyenne. Une progression de bon présage, pour un joueur à un poste qui manque un peu de talents côté burkinabé. A l’opposé de la défense, le sélectionneur peine toujours à trouver le titulaire idéal. Avec l’absence Yacouba Coulibaly en grande difficulté et maintenant sans club, le choix du sélectionneur semble s’être porté sur Oula Abass Traoré pour occuper ce poste. Cela même si ce n’est pas la position qu’il occupe le plus souvent au sein d’Horoya, où il est régulièrement titularisé en défense centrale. Steeve Yago risque lui de retrouver le banc de la sélection avec le retour de Tapsoba. Titularisé pour le remplacer lors des derniers matchs, Steeve va probablement se retrouver en doublure d’Issa Kaboré. Il a retrouvé du temps de jeu dans ce poste d’arrière droit dans son club chypriote d’Apollon Limassol, pour lequel il n’a manqué aucune rencontre cette saison.

 

Les milieux :

La cure de rajeunissement de l’équipe continue, notamment au milieu de terrain. Exit les Charles Kaboré (sans club), Abdou Razack Traoré ou Alain Traoré. Le nouveau taulier de cet entrejeu est Adama Guira. Malgré une histoire contrastée avec la sélection, Adama semble avoir trouvé la confiance du coach depuis la rentrée footballistique. Pourtant ces performances en clubs ne sont pas des plus convaincantes. Evoluant depuis le début de saison en 4e division espagnole, il a du mal à trouver une place de titulaire au sein de son équipe du Racing Rioja. Un manque de temps de jeu qui n’est pas le cas de son compère au milieu, Bryan Dabo. Arrivé en D1 Turc au mercato estival, il a pris les clés de l’entre jeu de Rizespor et ne sort que rarement du onze de départ de l’actuel dernier du championnat.

Dans un registre plus offensif, Gustavo Sangaré pourrait aussi prétendre à un poste de titulaire. Un des derniers arrivés en sélection, Gustavo n’en finit plus d’impressionner au sein du Quevilly Rouen Métropole. Utilisé à chaque rencontre, il arrivera en pleine forme pour ce rassemblement. Ismahila Ouédraogo pourrait aussi être une autre alternative pour le sélectionneur. Après un été mouvementé, durant lequel il a été annoncé dans différent club, le Ngolo Kanté burkinabé a finit par atterrir en Grèce au PAOK Salonique. Mais avant d’intégré l’équipe première il va d’abord devoir faire ses preuves avec la réserve qui évolue un échelon en dessous en deuxième division.

Après de nombreuse turpitude dans sa carrière qui lui ont fait perdre sa place de titulaire en sélection, Blati Touré a retrouvé celle-ci depuis quelques rencontres mais principalement sur le banc. Sociétaire du AFC Eskilstuna dans un championnat de D2 suédois qui touche à sa fin, Blati dispute une grande partie des rencontres, régulièrement comme titulaire. Autre habitué de la sélection, Dramane Nikiéma continu sont bonne de chemin au Horoya AC. En Guinée depuis 2013, il fait partie des joueurs incontournables de son équipe et du championnat. Mais ce ne sera peut-être pas suffisant pour convaincre Malo de l’aligner d’entrée. Saidou Simporé est lui aussi habitué au banc de touche en sélection. Mais cela n’empêche pas le nouveau joueur de El Itthiad de toujours répondre présent. D’autant plus qu’il arrive en pleine forme puisqu’il a déjà inscrit un but et délivré deux passes décisives en trois rencontres dans le championnat égyptien qui vient tout juste de commencer.

 

 

L’attaque :

C’est une avalanche de blessure qui a ensevelie les offensifs cette sélection. Si l’équipe commence à être habitué à l’absence son métronome Bertrand Traoré, puisqu’il aura raté les sept dernières rencontres ; si elle va devoir apprendre à faire sans son colosse Franck Lassina Traoré très gravement blessé au genou ; c’est aussi sans son meilleur buteur actuel Abdoul Fessal Tapsoba, sans Jean Botué et sans Yacouba Songné (tous les trois initialement appelé) que le sélectionneur va devoir composer. Donc sur l’aile gauche, on devrait retrouver Zakaria Sanogo. Toujours au club du Ararat-Arménia, Zakaria n’y est pourtant dévolue qu’a un rôle de remplaçant et n’a toujours pas réussit à être décisif cette saison en championnat. A droite, Cyrill Bayala est retour en sélection après avoir manqué les deux dernières rencontres pour cause de blessure. C’est cette même blessure a qui perturbé son début de saison avec l’AC Ajaccio. Mais tout est rentré dans l’ordre et il a disputé les quatre dernières rencontres de son club en tant que titulaire. Eric Traoré devrait lui aussi avoir du temps jeu durant ce rassemblement. L’ailier droit viens de débuter le championnat d’Egypte avec le Pyramid FC, disputant les trois premières rencontres dans le onze de départ. Autre solution pour Kamou sur les ailes de l’attaque : Hassan Bandé. Il est tout simplement l’attaquant le plus prolifique ne ce début de saison. Titulaire indiscutable au NK Istra, il a déjà inscrit 5 buts dans le championnat croate. Enfin, les multiples blessures profitent à un petit nouveau, Dango Ouattra. Inscrit sur la liste des joueurs de la réserve de Lorient, l’ex-pensionnaire des Majestic a tout de même réussit à grapiller du temps de jeu avec l’équipe première. Il cumule ainsi cinq entrées en jeu en ligue 1 cette saison.

En pointe, c’est un autre Golgoth qui palliera à l’absence de Lassina en la personne de Mohamed Konaté. Nouvellement arrivé au Akhmat Grozny, toujours en Russie, Mohamed réalise un bon début de saison. Titulaire lors de toutes les rencontres de championnat, il a inscrit quatre buts depuis la reprise. Arrivé sur le tard après les nombreux désistements, Cheick Djibrill Ouattara sera bien de cette sélection. Sociétaire de l’olympique Safi depuis le début de l’exercice 21/22, l’attaquant réalise un début de saison mitigé. Titulaire pour les cinq premiers matchs, il s’est retrouvé sur le banc pour les cinq suivant, payant ainsi son manque d’efficacité (aucun but ni passe décisive depuis l’ouverture du championnat). Enfin, dernier bénéficiaire des blessures, Mohamed Lamine Ouattara. Il fait partie du groupe malgré son début de saison mitigé avec l’AS Sonabel (où il a décidé de rester une saison de plus). Aucun but en sept journée de championnat, le bilan n’est pas bon pour le vice meilleur buteur de la saison dernière.

 

Par Flo.

Related Topics
Burkina Faso
Facebook